webleads-tracker

LES ECHOS - 12 juin 2018 | Manuel Nardin

 

Avec la loi ELAN qui se profile, les organismes HLM vont devoir notamment se regrouper pour atteindre le seuil fatidique de 15 000 logements. Or, les questions d'habitat se jouent au quotidien sur les territoires. Une vision trop "macro" risque de faire perdre de vue la réalité des enjeux locaux de gestion. En particulier en termes de qualité de service.

Une forme de centralisation des décisions est en train de se mettre en place, et comme l'a fort bien soulevé Patrice Lanco dans sa tribune dans Le Monde du 9 mai 2018, sans prise en compte des collectivités territoriales et de leurs politiques locales, l'État redeviendrait l'interlocuteur clef des centrales d'organismes....

Lire la suite

Partager